CNAM
guide conférencier

Licence professionnelle de Guide-conférencier

04 avril 2015

Le Cnam Aquitaine propose, depuis la rentrée 2014, une licence professionnelle, sur un an,  en Développement et protection du patrimoine culturel. Cette licence professionnelle, qui prépare au métier de guide-conférencier, répond aux besoins croissants de l’industrie touristique sur un plan qualitatif.

En Octobre 2015 débutera la seconde promotion de la licence Guide-conférencier pour laquelle les candidatures sont désormais ouvertes et cela jusqu’au 30 juin.

 

Guide-conférencier, un métier en plein essor

Le rôle du guide-conférencier consiste à rendre accessible le patrimoine culturel, qu’il soit artistique, historique ou géographique. Il doit non seulement pouvoir le présenter mais également le mettre en valeur. Le Cnam Aquitaine s’attache à un niveau d’exigences élevé afin de permettre aux guides-conférenciers d’être performants face à toutes les formes d’expression du patrimoine.

La licence professionnelle de guide-conférencier répond également à l’évolution des besoins du tourisme. Elle donne des outils concrets pour la maîtrise des techniques d’accueil, d’accompagnement, de construction de visites et de circuits. Elle ouvre également sur le domaine de la médiation et forme à la gestion de publics spécifiques comme par exemple les personnes âgées, le jeune public, des personnes non francophones ou des personnes en situation de handicap.

 

Une profession réglementée

Depuis le 31 mars 2012 la profession de guide-conférencier est règlementée. Ne sont habilités à conduire des visites, dans les monuments historiques et les musées, que les détenteurs de la carte professionnelle, délivrée à tout titulaire de la licence professionnelle de Guide-conférencier.

 

Vous avez jusqu’au 30 juin pour déposer votre dossier de candidature à la licence Guide-conférencier

Le parcours de licence est accessible à toute personne justifiant d’un niveau d’étude Bac+2, en formation continue ou en contrat de professionnalisation.

La formation s’articulera autour de cinq modules (« Économie du tourisme », « Méthodologie et techniques de la médiation orale des patrimoines », « Arts, sciences et patrimoines », « Démarche d’interprétation appliquée au territoire et à l’objet culturel », « Connaissance et gestion de l’activité professionnelle »), d’un cours d’anglais et d’un projet tuteuré. Les 464 heures de formations seront déployées sur 17 semaines de 4 journées.

 

Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site du Cnam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *