CNAM
formation demandeurs emploi 2000px

Financer sa formation – pour les demandeurs d’emploi

06 juin 2015

Pour un demandeur d’emploi, la formation peut s’avérer un passage nécessaire pour un repositionnement sur le marché de l’emploi. Qu’il s’agisse d’améliorer son employabilité par un perfectionnement ou l’acquisition de nouvelles compétences, d’une reconversion professionnelle ou encore d’une validation des acquis, il existe plusieurs solutions de financement pour les demandeurs d’emploi.

Dans ce cadre, Pôle emploi est votre partenaire privilégié. Il élabore notamment et en commun accord avec vous, un projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) au moment de votre inscription. Dans ce cadre, la formation, si jugée nécessaire, peut être mobilisée dans le cadre de contrats de travail spécifiques, des mesures d’accompagnement, le CPF ou le CIF-CDD.

 

Le Contrat Unique d’insertion (CUI)

Le Contrat unique d’insertion (CUI) permet de suivre une formation. Déployé à partir du 1er janvier 2010, le CUI permet à l’employeur de bénéficier d’une aide financière et/ou d’exonérations de charges sociales. En contrepartie de ce soutien financier, une attention particulière est portée sur ces engagements d’actions pour l’insertion durable de son salarié en contrat aidé, dont la formation.

 

Les mesures d’accompagnement

En cas de licenciement économique, des mesures d’accompagnement, dont le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP), peuvent permettre de bénéficier d’une formation.

 

Le Compte Personnel de Formation

Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur crédit d’heures acquises au cours de leur activité professionnelle. Ce crédit de formation, plafonné à 150 heures, est mobilisable à tous moments, par toute personne engagée dans la vie active, à partir de seize ans et cela jusqu’à la retraite.

Contrairement au DIF (Droit Individuel à la Formation) que le CPF est venu remplacer à compter du 1er janvier 2015, les droits acquis sont conservés même dans le cas d’une interruption d’activité professionnelle.

 

Le Congé individuel de formation des titulaires de CDD (CIF-CDD)

Au chômage après avoir exercé une ou plusieurs activités en CDD au cours des derniers mois, vous pouvez suivre une formation dans le cadre du CIF-CDD après avoir cumulé les deux conditions suivantes :

  • Avoir travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années,
  • dont 4 mois, consécutifs ou non, sous CDD, au cours des 12 derniers mois.

 

L’aide à la validation des acquis de l’expérience (VAE)

Pôle emploi peut vous accorder une aide si vous souhaitez entreprendre une démarche de VAE. Elle couvre les droits d’inscription auprès de l’organisme certificateur, le financement des prestations d’accompagnement, le financement des actions de validation proprement dites, les frais de formation en cas de validation partielle.

 

La formation tout au long de la vie soutenue par le Conseil Régional d’Aquitaine

Afin de faciliter l’acquisition de compétences nouvelles et l’élévation du niveau de formation des actifs aquitains pour leur meilleure employabilité dans un monde professionnel en constante évolution et tension, le Conseil Régional d’Aquitaine soutient la mission de formation tout au long de la vie et de promotion sociale du Cnam. Ce soutien se concrétise par la subvention des tarifs des formations afin qu’elles soient accessibles au plus grand monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *